La finale des filles : deux points de vue sur le match

Bréquigny prend sa revanche

C’est en toute confiance que les deux équipes abordent cette finale, tant elles ont survolé leur demi-finale. Sur le papier, on nous promet une finale disputée avec deux équipes de caractère. Dès l’échauffement, les deux équipes mettent l’ambiance dans la salle, la tension commence à monter. Au début du match, Bréquigny prend l’ascendant dans la confrontation. Toulouse entame mal la finale. Bréquigny gagne le premier set 25 – 10 sans trop de problème, malgré le réveil tardif des Toulousaines. Cela annonce un deuxième set palpitant. On sent une équipe de Bréquigny revancharde après sa défaite en finale l’année dernière. Le deuxième set tout juste commencé, on voit une nouvelle équipe de Toulouse. Les joueuses n’ont pas baissé les bras, l’envie de gagner est toujours là. Elles entament le deuxième set surmotivées  face à une équipe de Bréquigny confiante. On assiste alors à un set totalement différent du premier. Les points sont plus serrés, le suspense s’intensifie et aucune équipe n’arrive à prendre l’avantage. Les remplaçantes des deux équipes ne cessent de chanter. Elles sont à fond derrière leurs coéquipières. Leur rôle est très important dans cette finale. Elles poussent le public à encourager leurs équipes en chantant et en tapant des mains. A la fin du deuxième set, les Toulousaines ont un léger avantage pour la victoire du set. Elles sont à 3 points d’accrocher Bréquigny et de relancer cette finale avec un tie-break. Depuis le début de la finale, c’est la première fois que l’on voit les filles de Bréquigny en difficulté.  Un temps mort important permet aux deux équipes de souffler avant d’entamer cette dernière ligne droite. Malheureusement pour les Toulousaines, deux mauvais services permettent à Bréquigny de revenir à leur niveau. Les Rennaises l’emportent sur deux très beaux points. La défense à la fois solide et impressionnante de Bréquigny a écœuré l’attaque toulousaine. Bréquigny a aussi fait la différence grâce ses offensives placées et puissantes. C’est donc logiquement que les Bretonnes remportent ce championnat.

Victor, Louis et Maxime

Match maîtrisé, titre validé !

L’équipe de Bréquigny remporte le championnat de France UNSS 2017 dans la catégorie excellence après une place de second décevante l’an dernier. Elles gagnent le match face à Toulouse 25-11 puis 26-24. Lors de ce match, l’ambiance est au rendez-vous ainsi que le public. Le premier set est dominé par Bréquigny avec une avance quasi permanente de 10 points, grâce à un jeu dominant et sans erreur. Les filles de Bréquigny s’appuient sur leur positionnement « 3-2-1 » et leur changement attaque-défense avec leur libéro pour dominer cette équipe prometteuse de Toulouse. Le set se termine par un long échange dans une ambiance à couper le souffle remporté par Bréquigny après un smash imposant.

Le second set a été très tendu entre les joueuses, les scores sont très proches et les joueuses de Toulouse passent pour la première fois du match en tête à 14-13. Le match reste serré jusqu’au bout,  lorsque Bréquigny s’offre une balle de match décisive à 25-24. La communication entre les joueuses leurs a permis une victoire collective. Les Rennaises s’offrent donc un titre de championnes de France UNSS 2017 en 2 sets spectaculaires.

Julien Ruben et Samuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

4 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.